✔ L’eau en bouteille est-elle vraiment bonne?

Eau en bouteille

Eau en bouteille

L’eau en bouteille nous est présentée comme un bon produit pour notre santé et un élément de qualité de vie, d’un certain niveau de vie et c’est-à-dire prudent avec l’environnement.

Ce secteur connaît une croissance très rapide dans le monde, étant l’activité la plus prospère aujourd’hui, mais c’est aussi l’un des moins réglementés, ce qui donne lieu à des situations vraiment scandaleuses.

Dans les années 1970, le volume annuel de L’eau embouteillée commercialisée dans le monde était d’environ 1 000 millions de litres. Au cours de la décennie suivante, la consommation double et à partir de 1990, la croissance s’envole.

En l’an 2000, des milliards d’argent ont été dépensés pour l’achat de cette eau et celle-ci n’a cessé d’augmenter à une moyenne d’environ 10% par an.

Les usines d’embouteillage, certaines prennent l’eau, qu’elles embouteillent, du même réseau d’eau qui atteint le public. Dans certains cas, ils ajoutent un montant de les minérauxc’est comme ça qu’ils l’appellent « eau minérale », augmentant son prix et étant l’une des plus grandes entreprises au monde.

Dans de nombreux cas, ils sont payés jusqu’à 10 000 fois plus pour chaque litre d’eau en bouteille que ce qui est payé pour l’eau du robinet.

Ces entreprises recherchent de nouvelles sources d’eau pour répondre à leurs besoins commerciaux ambitieux, en achetant continuellement des droits d’eau auprès de Les agriculteurs et une fois épuisés, ils les abandonnent, créant différents problèmes écologique.

Ces industries d’embouteillage prétendent être respectueuses de l’environnement mais ce n’est pas le cas, car elles utilisent l’eau d’une manière qui n’est pas très bien considérée et aussi 90% des conteneurs qu’elles utilisent sont constitués. Plastique.

Le gaspillage d’énergie Il est également important, à titre d’exemple, que pour produire l’eau embouteillée consommée aux États-Unis, il faut brûler 1,5 million de barils de pétrole, suffisamment pour alimenter les moteurs de 100 000 voitures pendant un an. En Espagne, il y a environ 330 000 barils de pétrole, ce qui représente le coût d’environ 22 000 voitures.

«L’eau en bouteille consomme beaucoup plus d’énergie que l’eau du robinet, tant pour la production que pour le transport, et l’eau du robinet est utilisée pour plus que simplement se doucher ou laver la vaisselle.»

Il est temps que cette entreprise malhonnête s’arrête et qu’elle ait une réglementation beaucoup plus exigeante que celle actuelle dans le domaine économique, sanitaire et environnemental.

Eau en bouteille, dans de nombreux cas Elle n’est ni minéralisée ni minéralisée, c’est simplement de l’eau potable, et elle est généralement vendue à des prix élevés.

Ce n’est pas plus sain que l’eau du robinet, il n’y a aucune preuve que l’eau embouteillée est meilleure que l’eau du robinet, dans les deux cas c’est de l’eau filtrée et l’eau potable est réglementée.

L’eau en bouteille génère beaucoup de déchets, Bien que le plastique dans les bouteilles soit de bonne qualité, et 80% est recyclé. il accumule de grandes quantités dans les dépotoirs et dispersés dans la nature. Le plastique n’est pas biodégradable, il se dégrade après des milliers d’années.

L’eau en bouteille signifie moins d’attention aux systèmes publics, beaucoup de ceux qui consomment de l’eau en bouteille, c’est parce qu’ils n’aiment pas le goût de l’eau du robinet, ou parce qu’ils ont des doutes sur sa potabilité.

La privatisation de l’eau, l’eau qui sort du robinet est généralement privatisée.

Pour éviter le mauvais goût, il y a les filtres ils ne sont pas chers. Et l’eau qu’ils vont nous fournir ne sera pas si différente de celle en bouteille.

Pensez-vous que l’eau en bouteille devrait être consommée?

JOSEP MASDEU BRUFAL

Naturopathe

0/5 (0 Reviews)