✔ Massage thaï traditionnel: techniques et objectifs

Massage thaï traditionnel

Le Massage thaï traditionnel, est l’une des plus anciennes formes de massage qui existe. Il se caractérise par l’incorporation de techniques d’étirement assisté qui rappellent les postures de yogaDes équilibres rythmiques et des pressions douces sont également effectués le long des lignes énergétiques Sen, afin de relâcher les tensions physiques et d’ouvrir le flux d’énergie vitale, améliorant la circulation sanguine et lymphatique et augmentant les fonctions du métabolisme en général. Tout en augmentant la flexibilité du récepteur et sa capacité à bouger, prévenant les blessures causées par la raideur articulaire.

Massage thaï traditionnel

Les origines du massage thaï traditionnel

Ce massage se développe et évolue en Thaïlande, dans le contexte de la tradition monastique du bouddhisme Theravada. Cependant, il vient du nord de l’Inde et, selon la tradition, son créateur était le légendaire docteur Jivaka Kumar Braccha, qui, selon les textes bouddhistes les plus anciens, est identifié comme le médecin de la communauté des moines qui accompagnaient Bouddha et son ami personnel. Il a également été enrichi par une influence évidente de la médecine traditionnelle chinoise, comme l’indique la stimulation des points d’énergie, qui se trouvent le long des chemins énergétiques qui traversent le corps.

Le grand mérite de la culture thaïlandaise a été de réunir les deux principales médecines orientales en parfaite harmonie pour créer un massage unique, qui a ses propres caractéristiques basées sur des principes énergétiques et une conception holistique de l’être humain, avec l’objectif principal de rééquilibrer l’énergie vitale ou prana pour atteindre l’harmonie physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.

Vision orientale

Partant de la vision orientale du corps humain, selon laquelle une énergie vitale circule à travers des chemins invisibles qui sillonnent verticalement le corps, dans le massage thaï traditionnel dix canaux d’énergie ont été sélectionnés et identifiés, appelés lignes Sen, équivalents aux méridiens de l’acupuncture. ou les Nadis de la médecine ayurvédique. Le travail sur ces lignes suffit pour réaliser un traitement complet, qui cherche à stimuler la circulation d’énergie et à libérer d’éventuels blocages existants.

Les techniques du massage thaï traditionnel

Les techniques utilisées dans l’application du massage thaï traditionnel sont essentiellement pression avec les mains, les coudes, genoux et les pieds qui sont appliqués en conjonction avec un étirement assisté. Celles-ci doivent être lentes et soutenues, facilitant une plus grande ouverture articulaire et énergétique. La séquence des mouvements qui ont lieu dans une séance implique la la totalité de l’être humain dans ses aspects les plus vitaux, et établit une connexion avec le corps, l’esprit et les émotions. Une attitude consciente et attentive lors de l’exécution des postures, pressions et étirements permet de réaliser, avec douceur et précision, les bénéfices potentiels de ce travail corporel.

En massage thaï traditionnel, le donneur utilise tout son corps et son énergie vitale en fonction de la personne recevant le massageet. En ce sens, vous devez garder à l’esprit la totalité du récepteur, être attentif à sa posture, à sa respiration et à ses mouvements.

Le but du massage thaï traditionnel

Ce massage est utilisé comme traitement curatif et préventif, car avec elle, il est possible d’atteindre le équilibre des organes internes. De la même manière, il procure du bien-être en libérant la tension générée par les émotions contenues et harmonise les aspects psychophysiques et subtils de l’être humain.

Le fait que le massage La tradition thaïlandaise s’est développée dans le cadre de la communauté bouddhiste Theravada, elle lui confère un caractère profond d’abandon et de méditation, ce qui en fait une application des quatre états sublimes de l’âme ou brahma-viharas, qui selon les principes bouddhistes sont nécessaires pour atteindre le bonheur:

Metta – Amour bienveillant, générosité et désir de rendre les autres heureux.
Karuna– Compassion pour ceux qui souffrent avec le désir de soulager leur souffrance. Muet– Joie et réjouissance avec ceux qui ont de la bonne fortune, sans ressentir d’envie. Upekkha– Equanimité et désir d’aider, sans préjugés ni préférences.

La séance de massage thaï

Une séance de massage thaï traditionnel est reçue avec des vêtements confortables et amples qui vous permettent de bouger librementd et sans les limites des vêtements serrés. Il se développe de manière séquentielle et dynamique, établissant un rythme tranquille dans chaque mouvement, accompagné d’un respiration conscient, à la fois le récepteur et le donneur. Le praticien s’adapte aux besoins du receveur et surtout à sa flexibilité, en respectant toujours jusqu’où il peut aller.

Le massage est effectué au sol, le récepteur reposant sur un support rembourré, disposé à cet effet. Un tapis, des couvertures pliées ou un futon peuvent aider. Une séance complète de massage thaï traditionnel peut durer d’une heure et demie à deux heures. Il fonctionne dans les quatre positions que le récepteur est amené à adopter: face vers le haut, sur le côté, face vers le bas et assise. De cette manière, les quatre éléments qui englobent l’état intérieur peuvent être travaillés efficacement, extérieur et psycho-spirituel de la personne, qui sont liés aux parties solides du corps, aux fluides, à la température et à la vitalité physique et mentale.

Vous commencez en position face visible, ce qui est peut-être le plus important car il implique tout le corps et expose les parties les plus sensibles de l’être humain. Dans cette position, vous travaillez à partir des pieds, avec une pression douce et rythmée, en suivant le chemin des lignes d’énergie, tout en relaxant le système nerveux et en induisant un état d’ouverture. Viennent ensuite une vaste série d’étirements sur les jambes, avec différentes pressions, utilisant les pieds, les mains, les genoux et les avant-bras. Avant d’atteindre les bras, l’abdomen et la poitrine sont travaillés avec de douces pressions circulaires et des étirements spécifiques, pour stimuler cette zone qui est le refuge de l’énergie vitale et qui est liée aux émotions et à la joie intérieure. Des pressions sont exercées sur les bras et les mains avec les pouces, en suivant le trajet des lignes d’énergie qui traversent leur face interne et externe, ainsi que des torsions douces qui libèrent d’éventuels blocages d’énergie.

À la fin de la position face vers le haut, le receveur est invité à se coucher sur le côté, d’abord sur le côté gauche. Dans cette position, les lignes d’énergie des jambes et du dos sont travaillées plus confortablement. Des étirements sont également effectués qui impliquent les longues chaînes musculaires, atteignant ainsi les niveaux d’énergie les plus profonds. Pour continuer, vient le position couchée, dans lequel une attention particulière est accordée aux jambes et au dos, qui sont liés à la stabilité, à l’équilibre et à la force vitale. En atteignant ce point, étirements puissants qui rappellent les postures de Yoga, étant surprenant de voir comment le corps, lorsqu’il est assisté, parvient à atteindre une plus grande flexibilité et une ouverture articulaire, ce qui permet de développer tout le potentiel énergétique et de renforcer le système nerveux.

Enfin, nous travaillons sur le Position assise, conduisant le récepteur à cette position sans aucun effort. Dans la partie supérieure du dos, appuyez avec les pouces et sur les côtés de la colonne vertébrale avec la plante des pieds, en même temps que les bras sont étirés. Des torsions et déverrouillages structurels sont également faits qui facilitent le flux d’énergie et la libération de tension physique.

La séance se termine par une légère pression sur les lignes électriques trouvé dans le cou, la tête et le visage, permettant la libération du stress et la restauration du flux de force vitale entre le corps et la tête.

La tradition du massage thaï traditionnel

En Thaïlande, la pratique du massage thaï traditionnel constitue le essence d’un savoir ancestral, inhérent à leur culturea, qui a été transmis de génération en génération, dans le domaine du bouddhisme Theravada. Pour cette raison, le massage thaï traditionnel est trouvé encadré dans cet aspect spirituel, cela lui donne une attitude de méditation et de dévouement, qui se manifeste tout au long du massage et principalement au début et à la fin de la séance, où selon la tradition, un arc est fait, les mains jointes, comme un symbole de respect, de gratitude et de considération pour l’autre personne. Joindre les mains, c’est une énergie unificatrice et être conscient des forces complémentaires.

0/5 (0 Reviews)