Et pourquoooâ ?... Et pourquoi je ne dépasserai pas mes limites ?

February 1, 2017

 

Lors d'une séance de travaux manuels ce week-end, mon neveu de 3 ans a déclaré vouloir casser le (très très très joli) papillon que je venais de lui fabriquer avec des « chips » de maïs !!?

Je n'ai rien trouvé d'autre à lui répondre que :« Et pourquooooooooooâ ? » 

 

 

Pourquoi j'ai fait ça ? Parce que !!!

(Si vous voulez vraiment savoir pourquoi, et comment s'est terminé l'atelier « chips de maïs », lisez cet article !)

 

Alors, qu’est ce qu’il a répondu ?

 

Sa réponse a été la suivante :

« Parce que je ne peux pas le faire ».

 

Si il ne peut pas créer, il veut donc casser pour évacuer la frustration de ne pas savoir faire … Et retirer par la même occasion de sa vue la « preuve » de son impuissance, de sa limite.

Parce que lorsque l'on est plus confronté à nos limites, c'est facile de se mentir et de se dire que l'on maîtrise tout.

(Ça s'appelle aussi faire l'autruche…)

Vous ? Jamais ? … Vraiment ?

Moi ça m'arrive... Mais j'y travaille!

 

Je vous propose aujourd'hui d'aller creuser ce qu'il y a derrière vos limites… Et de voir comment vous pouvez les dépasser, pour devenir un papillon ! En appliquant cette méthode, vous allez réaliser vous pouvez faire ce que vous voulez !

Vous en doutez ?

 

Pourquoi c’est facile de rester une chenille ?

 

Parce qu 'une fois lues les jolies phrases de motivation, c'est compliqué de s'y mettre pour de vrai…. Et bien plus facile de remettre à plus tard en restant dans sa routine !

 

Pour en sortir, il va vous falloir des outils simples, faciles à utiliser et qui vous offrent un résultat rapide pour ne pas vous décourager : vous allez vous métamorphoser en papillon !

Voilà un outil très puissant:

Pour commencer un papier et un stylo… Et pourquoi pas un café ou un thé.

Repensez à une situation où vous êtes dit que vous n'y arriverez pas, que vous ne pouvez pas le faire.

Puis redevenez un enfant :«  Et pourquooooooooooâ ?  Et pourquooooooooooâ ?  Et pourquooooooooooâ ? ... »

Posez-vous une série de « pourquoi », en mettant un « parce que »en face, jusqu'à identifier le sentiment, l'émotion, la peur, le phénomène, le souci ... bref plongez jusqu’à la vraie cause, à la racine de votre limite.

Il faut en général moins de 5 « pourquoi » pour trouver une cause.

 

Pourquoi est ce que vous pouvez être un papillon ?

 

Parce que connaître la/les cause(s), c'est pouvoir recherche une ou des solutions.

 

Cette méthode des « pourquoooooooâ? » vous permet de descendre les marches jusqu'à la cause … Maintenant, en route pour la 2ème étape : trouver des solutions pour remonter marche après marche!

 

 

Il vous faut impérativement mettre une solution à chaque marche, en face de chaque « parce que », jusqu'à passer à la marche d'après la limite, jusqu'à la dépasser.

Il s'agit ici de prendre du recul : vous pouvez le faire tout seul, mais pour cette 2ème étape il est souvent plus facile de prendre un moment avec un proche ou un ami, qui aura forcément une vision différente de la votre : il vous proposera de ce fait des solutions que vous n'auriez pas envisagées, et qui sait, peut être même son aide.

Il faut savoir accepter et recevoir l'aide des autres, mais ça c'est un autre sujet, que j'aborde dans un autre article.

(je vous engage à le lire ici si ce n'est pas déjà fait !).

 

Pourquoi est-ce que ça marche ?

 

Parce que mon neveu a accepté de réfléchir à la raison pour laquelle il voulait casser le papillon, et qu'il n'a finalement pas cassé le papillon !

Au contraire, il en a fabriqué un ! La solution, après discussion, a été que nous fabriquions chacun le notre, en même temps, pas à pas, et que je lui explique chaque étape... Et voilà en quelques minutes 2 beaux papillons !

Et oui, il peut tout faire ce grand bonhomme, même ce qu'il croyait impossible !

 

 

Croyez en vous, croyez que tout peut arriver et voyez tout ce que vous souhaitez réaliser se réaliser.

Cependant attention : comme le disait Jean de la Fontaine : « le père fut sage, de leur montrer avant sa mort, que le travail est un trésor ».

Il ne suffit pas de claquer des doigts pour que ça arrive.

Si vous lisez simplement cet article, c'est un bon début, mais il ne se passera rien de concret.

 

Mais si comme mon neveu vous répondez aux « pourquoi », si vous acceptez de chercher une solution plutôt que de détourner le regard, alors vous enclenchez la roue de l'abondance, du succès : vous récolterez bientôt le fruit de votre travail en dépassant vos limites.

Savourez la satisfaction personnelle d'avoir réussi à vous dépasser !

Ayez le même courage que ce petit garçon de 3 ans : Osez utiliser les ressources à votre disposition pour vous dépasser ! osez dépasser vos limites ! Réalisez que vous pouvez tout faire !Croyez en vous !

Pourquoi ?

 

Parce qu'une fois que vous réalisez VRAIMENT que vous pouvez tout faire, la seule limite qui vous reste … C'est votre imagination !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

J'y crois et je réussirai !

December 21, 2018

1/5
Please reload

Posts Récents