Âme corps et esprit : Partie 4 : communication avec les fantômes , mode d’emploi

August 27, 2018

Suite aux précédents articles sur l’incarnation, la réincarnation et les fantômes et les guides, je vous parle aujourd’hui de communication avec les personnes décédées, de communication avec l’au-delà.

Si vous allez voir un médium, il pourra peut être vous mettre en contact avec un proche décédé... Peut être.

 

Peut-être ??!

Et bien oui, premièrement, nos morts n’ont pas forcément envie de venir nous parler.

 

Qui plus est lorsque l’on cherche à établir une connexion du monde physique VERS disons l’au-delà, alors il faut ouvrir un passage, pour permettre à l’être non matériel de communiquer, de venir vers nous.

Et c’est là que ça se complique, parce que lorsqu’on ouvre un passage, si on ne le maîtrise pas, alors toutes sortes de choses, plus ou moins bien intentionnées peuvent passer et nous rendre visite.

Un médium sérieux commencera par vous donner quelques détails sur les messages qu’il reçoit, et vous demandera de confirmer si cela correspond à une personne décédée que vous connaissez. Si ce n’est pas le cas, mentionnez le aussi vite que possible, car il pourrait s’agir d’un farceur venu se jouer de vous, et autant le renvoyer chez lui aussi vite que possible ... Sans oublier de refermer le passage à la fin de la séance.

 

Oui-ja-ttention !

Les tablette oui-ja sont vendues comme un jouet pour enfant, or leur utilisation, généralement par un groupe de personne non formées et peu expérimentées, se révèle souvent désastreuse. Ouvrir un passage est relativement simple, le refermer est une autre histoire...

Dans la même catégorie, les rituels d’appel aux ancêtres, réalisées pour des fêtes religieuses et à Noël sont loin d’être anodins... Avant de le réaliser vous même, pensez à demander à la grand-mère qui le réalisait jusqu’alors de vous donner TOUS les détails, même la partie cachée et les prières récitées mentalement ... Si elle n’est plus là pour vous en parler, demandez aux anciens de votre communauté .

 

Une bonne façon de faire ?

Personnellement, je considère que les esprits décédés doivent rester où ils sont et ne doivent pas être appelés. Je refuse donc de communiquer avec les personnes décédées, car les appeler peut les coincer sur notre plan d’existence ou leur faire venir des regrets, ce que les empêche d’avancer sur leur propre chemin de vie et de retourner à l'âme en tant que mémoire.

 

Par contre,  il arrive qu’en séance de soin énergétique, certains viennent, avec un message, un symbole, ou simplement pour faire un coucou, en tant que guide cette fois, car il ont achevé leur retour à l'âme . Dans ce cas, la communication est différente car elle va  VERS le monde matériel, et je délivre alors le message à la personne qui est avec moi (en ayant vérifié avec ladite personne que l’âme que s'exprime est bien celle de quelqu’un qu’elle a connu)

Il arrive aussi lors de l’analyse géobiologique d’un lieu, que je détecte un fantôme, bloqué dans notre monde. Dans ce cas là, j’entame le dialogue avec lui afin de l’aider à quitter pour de bon le monde matériel et poursuivre son chemin.

 

Pour conclure

Il peut être tentant de vouloir communiquer avec un être cher qui n’est plus là, mais je pense fermement que la meilleure chose à faire pour ceux qu’on aime, et pour soi est de les laisser partir et continuer leur chemin.

Les souvenirs de ceux qui nous ont quittés vivront toujours dans notre cœur, ils seront toujours avec nous quoi qu’il advienne.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

J'y crois et je réussirai !

December 21, 2018

1/5
Please reload

Posts Récents