Âme corps et esprit : Partie 1, incarnation

July 2, 2018

 

Au commencement, chacun d’entre nous est issu d’une âme, qui fait elle-même partie d’une famille d’âme... Qui est un fragment, ou une facette d’une conscience supérieure unique.

Un peu comme une boule à facettes, dont chaque facette serait elle-même composée de plusieurs facettes. Via cette conscience supérieure, nous sommes tous interconnectés, bien que chaque âme ait sa propre vision, unique.

Ce que j’appelle conscience collective ou conscience supérieure, on pourrait encore l’appeler Dieu, et dire que chacun de nous est issu de ce Dieu et porte en lui une part de divin. Mais comme je suis plus spirituelle que religieuse, je préfère utiliser un terme plus neutre que « Dieu ».

 

Reprenons.

Chaque âme est infinie et sans limites. Un beau jour, notre âme, décide que toutes les conditions sont réunies pour lui permettre de venir se confronter à la notion de limite, c’est à dire s’incarner dans le monde matériel ... Avec sa propre façon de voir les choses, et les « copains » de la famille d’âme à ses côtés, ou restés là haut pour donner un coup de pouce.... Et bien sur avec un objectif à atteindre pour pimenter un peu l’expérience (= mission de vie).

Les « copains » de la famille d’âme dont je parle peuvent être tout autant des parents que des amis ... ou des personnes que l’on a du mal à supporter !

 

Pourquoi venir dans la matière ? Parce que tant que l’on n’est pas confronté à la difficulté, on n’a pas besoin d’innover, d’explorer, d’évoluer de comprendre ou de repousser nos limites... Et peut être aussi que l’on s’ennuie et que l’on devient curieux.

 

Et maintenant que la décision est prise, comment venir dans la matière en tant qu’être humain ?

Pour cela une âme a besoin de 2 choses :

 

La première, c’est un « Je », que j’appellerai Esprit, avec sa personnalité et ses capacités propres, distinct de l’âme et de la conscience supérieure bien qu’il lui soit relié en permanence ... Sans forcément en avoir conscience !

La seconde, c’est un corps, un vaisseau fait de matière pour abriter l’esprit.

 

 

Pour faire une analogie, lorsqu’une âme décide de s’incarner, c’est comme lorsque vous décidez de faire une partie de jeu vidéo en ligne, en coopération avec d’autres joueurs.

 

L’âme, c’est le joueur qui est devant son ordinateur.

Ce joueur va choisir quel rôle il veut jouer, quel sera son style de jeu (soldat ? archer ? magicien ? guérisseur ? etc), et qui sera son personnage pour interpréter ce rôle (= quelles seront les compétences spécifiques et la personnalité de son personnage ?).

Ce personnage, dans mon analogie, c’est l’esprit.

Et en fonction des choix que fait le joueur (= l’âme), la partie sera plus ou moins difficile.

 

Il y aura un objectif commun à tous les joueurs (gagner une bataille par exemple), mais aussi des objectifs propres à chacun.

Le joueur peut avoir un objectif à faire accomplir à son personnage en vue d’atteindre l’objectif commun . Pour l’esprit, on parlera de « mission de vie » ou de « destin ».

Mais le joueur peut aussi avoir des objectifs à accomplir lui même, qui sont indépendant du personnage (ex : gagner 3 parties d’affilé en jouant en tant que magicien).

 

Ce personnage (= l’esprit) qui a désormais une personnalité et des compétences, il ne reste plus au joueur (= l’âme) qu’à décider de son apparence (= venir dans un corps) pour débuter la partie!

Let's play !

 

 

 

 

 

 

 

 

Les images sont tirées du jeu vidéo en ligne "league of legend" .

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

J'y crois et je réussirai !

December 21, 2018

1/5
Please reload

Posts Récents