J'y crois et je réussirai !

December 21, 2018

 

Ça y est, nous voilà aux portes de 2019 !

Et nouvelle année rime avec bonnes résolutions !

... Enfin pas tout à fait, puisqu’elles restent souvent à l’état de résolutions, sans passer dans l’action... Je me trompe ;)?

C’est bien connu, notre cerveau a tendance à nous inciter à privilégier le plaisir immédiat, plutôt que le long terme ... Et c’est pour cela que les résolutions  « plus de sport », « je vais perdre quelques kilos »,  « arrêter de fumer »,etc, sont très difficiles à tenir plus de quelques jours.

Parce que oui, appliquer ses bonnes résolutions demande de changer ses habitudes. Or notre cerveau ADORE ses petites habitudes, il a horreur du changement (et c’est de pire en pire avec l’âge !).

 

Tout ça, c’est une histoire de neurones :

Une nouvelle habitude = un nouveau circuit de neurones à créer + un ancien à oublier/reconfigurer. C’est beaucoup de travail ! Comptez minimum 21 jours pour inscrire durablement une nouvelle habitude simple, 3 à 6 mois pour changer d’alimentation durablement (plutôt proche des 6 mois en général ...)

 

Il est relativement facile de tenir quelques jours, car c’est le mental, notre partie consciente, qui grâce à un effort de volonté nous fait tenir. Le mental seul peut faire beaucoup, mais la petite voix qui nous dit « je ne le fais pas aujourd’hui j’ai trop de courbatures », « je vais m’accorder une entorse à mon régime , je me rattraperai demain ... demain ... demain .... » Et le lendemain elle est toujours là  cette petite voix !!!

 

Donc pour faire taire la petite voix, pour inciter notre cerveau à accepter de changer, que faut-il faire?

Il faut le motiver !!!

Il faut qu’il trouve un plus grand intérêt à appliquer la bonne résolution que de rester dans une ancienne habitude.

Comment lui expliquer que c’est dans son intérêt d’agir ainsi ?

 

Nous allons utiliser la même astuce que celle q